Livraison gratuite sur tout le site dès 49€ !
toute l'année et même sur les commandes Préma express !

Journal#6 - Pas facile de laisser sa place de bébé quand on accueille un petit frère ou une petite soeur !

Commentaires (0)

Journal#6 - Pas facile de laisser sa place de bébé quand on accueille un petit frère ou une petite soeur !

Même si ce n'est pas politiquement correct à énoncer, l'arrivée d'un numéro 2 pour un aîné est souvent une épreuve, un grand chamboulement dans sa vie !

Rassurez-vous, il y a quelques conseils à utiliser pour l'aider à passer cette étape au mieux car oui un futur grand frère ou une future grande soeur, ça se prépare !

Passée la joie de la nouvelle, vous attendez un 2e enfant, place à la principale interrogation : comment l'aîné va t'il réagir ?

Dans un premier temps, il faut trouver le bon moment celui pour lui annoncer la grande nouvelle. Les 9 mois vont lui paraitre éternels...alors autant attendre quelques mois pour lui en parler. Il suffit de trouver la bonne manière et le bon moment pour lui annoncer. Vous serez parfois surpris de voir qu'il sentait que quelque chose se tramait...Alors, parlez-lui, rassurez-le et câlinez-le !

Les enfants sont tous différents. Certains vont parler du futur bébé tous les jours, d'autres n'en parleront que lorsque le ventre de sa maman sera très arrondi et certains ne l’évoqueront qu’à la naissance...Certains seront doux, d'autres moins...

L'idée de partager ses parents n'est pas facile mais si il l'exprime, il pourra ainsi évacuer son angoisse.

L'idéal est de l'associer à sa grossesse dans les préparatifs, en lui montrant les échographies, en lui demandant ses idées de prénoms, comment arranger l'espace qui sera au bébé...

A l'arrivée du nourrisson à la maison, l'ainé se sent souvent perdu de ne plus être le seul objet d'attention de ses parents. Le temps lui permettra de trouver sa place mais grâce à vous ! Valorisez le en temps qu'aîné et rappelez lui qu'il vous a permis de devenir parents.

Ne le forcez pas à être tendre avec le bébé, cela viendra tout seul...Ne l'obligez pas non plus à prêter tous ses jouets à un bébé encore maladroit. 

N'oubliez pas qu'il ne faut jamais culpabiliser car vous lui faites un des plus beaux cadeaux qu'il soit, un compagnon d’aventure pour la vie…

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires